Transfert d’impression sur bois

Transfert d’impression sur bois

Transfert d’impression sur bois : une réalisation simple et rapide avec un effet garantit !

J’ai eu l’occasion de faire un atelier «transfert d’impression sur bois » à l’atelier Escabelle pour apprendre cette technique qui produit un résultat vraiment très sympas !

J’ai acheté à Nathalie le kit spécial transfert de Camaelle pour pouvoir la refaire chez moi.

J’ai imprimé en couleur l’image que j’ai trouvé sur internet sur du papier 80 gr avec mon imprimante laser (si vous choisissez un modèle avec du texte, il faut l’imprimer en miroir).

Matériel dont vous avez besoin :
  • Support en bois de votre choix
  • Chiffon
  • Pinceau plat
  • Pinceau fin
  • Eponge propre
  • Bol
  • papier journal ou autre pour protéger le plan de travail
  • sèche-cheveux
  • Prim’Iso ou gesso
  • Glaci’Protect ou medium gel mat
  • Vernis transparent protecteur si vous n’avez pas de Glaci’Protect
  • Peinture Color’mat ou peinture acrylique
  • Palette de peinture acrylique
Sur un plateau en bois, j’ai fait toutes ces étapes :
  1. Nettoyer la surface du support pour enlever la poussière à l’aide d’un chiffon.
  2. Appliquer une couche de Prim’Iso pour préparer le support à l’application de la peinture.
  3. Peindre le support de la couleur choisie. Ici, j’ai mis de la peinture Color’mat nuance « flocon ».
  4. Découper au plus près de l’image pour enlever le maximum de blanc.
  5. Appliquer le Glaci’Protect  en couche uniforme sur le bois là ou sera l’image.
  6. Badigeonner généreusement toute la surface de l’image côté imprimé avec le médium Glaci’Protect.
  7. Contre-coller votre image sur le bois côté imprimé en lissant avec un chiffon propre pour enlever toutes les bulles d’air.
  8. Sécher le tout à l’aide d’un sèche-cheveux pour que le support et la feuille soient bien secs.
  9. À l’aide d’une éponge humide, commencer à humidifier le papier. Ensuite, à l’aide des doigts, commencer à retirer doucement les couches du papier en faisant de petits mouvements circulaires. L’image commence à apparaître doucement. Les différentes couches du papier s’enlèvent peu à peu. Quelques petits morceaux de l’image peuvent s’en aller pendant cette étape, c’est pourquoi il faut y aller en douceur. Mais ce sont aussi ces petits défauts qui donnent du charme au produit fini.
  10. Une fois le tout bien sec (ne pas hésiter à prendre le sèche cheveux), j’ai utilisé de la peinture acrylique pour peindre sur l’image et lui donner plus d’intensité, la personnaliser et mettre ma touche.
  11. Après avoir séché le tout une dernière fois, appliquer une couche de Glaci’Protect sur tout le support pour protégé le plateau et l’image.

Un résultat très sympa pour un effet garantit ! A savoir que cette technique est toujours plus réussie avec une peinture de couleur claire.

Pas de commentaires

Poster un commentaire

shares